C’est pas la taille qui compte

J’ai décidé de commencer une petite série de quatre articles pour parler de matériel photo. Alors pourquoi 4 ? Et bien tout simplement parce que j’ai quatre appareils photo dont je me sers plus ou moins mis à part ma 5d mark II. Les gens sont souvent plus intéressés par le dernier réflexe sorti, mais je pense que, peu importe l’outil, il y a moyen de créer de bonnes images… 

 
Canon s110 shot (1 of 1)
Donc aujourd’hui, je vais vous parler d’un petit compact. Si vous savez lire, vous aurez vu que c’est la canon s110. Alors pourquoi je trouve cela intéressant d’en parler ? En fait je me souviens que quand j’ai commencé la photographie il y a 2-3 ans, je rêvais de pouvoir m’acheter une canon 5d mark II. Aujourd’hui, j’en ai deux. Maintenant, si vous me demandez quel matériel j’aimerais avoir, je vous dirais que je veux 2 Nikon d810 (3400 $ chaque), 2 Leica M (7000 $ chaque) et probablement une petite Phase One (7000 $ le boitier plus la lentille et un autre 35 000 $ pour le capteur). Tout cela pour dire que ça ne se termine jamais.  D’autant que si je fais vraiment attention à mes besoins, je n’en ai absolument pas besoin. De plus, si je fais attention à l’utilisation de mon gros boitier professionnel, je me rends compte que je ne m’en sers pas tant que cela.

Cameras (2 of 8)
Car oui, la qualité du capteur full frame de la 5d mark II couplée avec une bonne lentille L est clairement incroyable, mais cela vient à un prix. Un 5d mark II + une lentille, ça pèse lourd et c’est gros. De plus, les images pèsent lourd puisque j’utilise uniquement le format RAW. Alors, oui c’est possible prendre les photos en JPEG, mais je me connais je risque d’oublier de les remettre en RAW au moment où j’en ai vraiment besoin.

Choisir la bête

Vous l’aurez compris, je me suis acheté ce compact pour des raisons de tailles. Maintenant comment je l’ai choisi ? Le problème est que le marché des contacts est tout simplement saturé par une infinité de modèles de toutes les marques. Du coup, je me suis donné un budget de 200 $ ish parce que je ne voulais pas me ruiner. À partir de ce prix, deux modèles sortaient du lot : le Nikon p330 et le s110. J’ai décidé d’aller avec le canon tout simplement parce que je l’ai trouvé pour 30 $ de moins, de plus j’ai entendu plusieurs excellents feedbacks. Un de mes cinéastes préférés se sert souvent de cette série de compact et les résultats sont plus que satisfaisants. Pour ceux qui connaissent, je parle bien évidemment de Casey Neistat.

Pour info, j’ai déjà essayé la Fuji X100 que j’ai revendue après 2 semaines d’utilisation. Je vous en reparlerais lors d’un prochain article.

Canon s110 shots (2 of 6)

La (petite) bête 

Cet appareil photo est vraiment un appareil de poche. J’ai peur de dire une bêtise, mais je crois que c’est d’ailleurs le plus petits de sa catégorie. Encore une fois, vérifiez cette info, mais l’appareil est super petit.

En ce qui concerne la qualité je trouve qu’elle est très honorable pour l’utilisation que j’en fais soit poster sur les réseaux sociaux (Instagram / Facebook) et pour prendre des notes personnelles. Vous pouvez en témoigner avec les photos de l’article, mis-à-part la photo de l’appareil duuuuh. J’ai deux 5dII, mais pas 2 s110. Le but de cette caméra est de pouvoir prendre des photos sans me prendre la tête. Je shoot en JPEG avec et j’utilise le mode priorité Aperture (je suis un hard core all Manual d’habitude). Je passe malgré tout quelques fois en Manuel quand l’appareil n’arrive pas à gérer l’exposition.

Canon s110 shots (5 of 6)

Car c’est ce qui devrait être la priorité de tout le monde : répondre à vos besoins et non vos envies. C’est sur ces sages paroles que je vous laisse. La semaine prochaine, on va parler d’un autre compact que j’adore tout particulièrement ! À Plousse !

Canon s110 shots (3 of 6)