Pourquoi avoir deux appareils photos ?

Si vous considérez à devenir professionnel ou même partir en voyage, vous avez probablement déjà considéré la possibilité d’avoir deux appareils photos. Dans ce texte, je ne vais pas vous dire si oui ou non vous devez en avoir deux, mais pourquoi vous devez en avoir deux.

 

Plus rapide

Il est évident que ça ne sert à rien de posséder deux boitiers si vous ne possédez qu’une seule lentille. À moins bien sûr, si l’un de ces deux appareils possède une lentille attachée à l’appareil.

Quoi qu’il en soit, si vous possédez deux lentilles ou plus, cela vous permettra d’éviter à avoir à les échanger souvent. À la place, vous pouvez juste prendre l’appareil sur votre autre épaule ou dans votre sac et déclencher.

 

 

Plus « propre » 

Pour votre capteur. Je pense que c’est l’avantage principal d’avoir un deuxième quand vous possédez plusieurs lentilles. En changeant de lentilles, vous pouvez laisser de la poussière se déposer sur le capteur de votre appareil. Si vous êtes en voyage, ou pendant un évènement, ça peut devenir super énervant.

Ultimement, ce point peut aussi rentrer dans l’argument de la rapidité parce que si vous n’avez pas de poussière sur votre capteur vous perdrez moins de temps. Moins de temps à nettoyer votre capteur, à l’emmener chez un nettoyeur (mais franchement, ça se fait tout seul facilement) ou à nettoyer vos photos sur LR ou PS.

 

De la sécurité

Pour moi, avoir deux appareils c’est surtout avoir une sécurité et une liberté d’esprit. Le cas le plus évident et intense est celui de mon premier jour en Islande où j’ai perdu un appareil dans une cascade. Vu que j’avais un deuxième Fuji XT-1, j’ai pu continuer de prendre des photos pendant les deux semaines de mon séjour.

Même s’il n’y avait eu aucune perte physique, l’un de mes appareils aurait toujours pu avoir un bug. De la même façon dont vous faites des sauvegardes de photos sur plusieurs disques « au cas où », avoir un deuxième appareil sert à assurer le coup. Je serais même porté à dire qu’il y a plus de chance qu’il arrive quelque chose à l’un de vos appareil (perte, vol, destruction, bug, etc.), qu’à vos données digitales (si vous savez bien sauvegarder vos fichiers bien évidemment).

Bref, il vaut mieux prévenir que guérir.

 

 

Les choses à considérer

 

La marque

Il est préférable de posséder la même marque pour la simple et bonne raison qu’il est plus facile de s’y retrouver que d’un point de vue général les fichiers se ressembleront plus. Cela vous aidera aussi à atteindre une certaine homogénéité dans vos images.

Notez quand même que ce n’est pas obligatoire. Si vous prenez vos photos en noir et blanc surtout, ça ne posera aucun problème. Si vous prenez des photos en couleur, le même résultat sera atteignable, mais avec un peu plus de travail en postproduction.

 

Les modèles et la taille du capteur

J’ai longtemps considéré qu’avoir les deux mêmes modèles/capteur était primordial. La raison est qu’à ce moment je possédais un Canon 5d Mark II et un Canon 7d. En gros, on a d’un côté l’un des meilleurs appareils jamais créés et de l’autre l’un des pires appareils.

Et croyez-moi, j’ai possédé deux Canon 7d. Sur mon premier 7d, je pensais qu’il y avait un problème avec mon modèle, mais le deuxième 7d a confirmé que cet appareil était tout simplement dégueulasse. Je pense que 99 % des photos que je gardais à cette époque venaient de mon 5d Mark II. C’était tellement grave que j’étais capable de dire quel appareil avait pris quelle photo.

Lors de mon voyage au Népal, j’avais d’ailleurs décidé d’emmener un Fujifilm X100 plutôt que mon 7d. Je ne l’ai pas regretté une seule seconde.

 

 

Beaucoup de personnes utilisent des appareils de la même série (5d), mais utilisent des modèles différents. Exemple : un 5d Mark III et un 5d Mark II. D’autres, comme ça va être mon cas bientôt, utilisent un appareil principal et un compact. J’hésite encore entre le Ricoh GR II et le Fujifilm X70 pour accompagner mon Fujifilm X-PRO2. Le poids est un des facteurs principaux pour cette décision. Aussi, dans le cas du x70, j’aurais le même capteur que mon XT-1 dans un boitier qui rentre dans ma poche.

Note pour ceux qui possèdent un 7d : Je pense que l’appareil est superbe en ce qui concerne la vidéo, mais pour la photo, les fichiers RAWS sont tout simplement affreux. Je ne pourrais pas vous parler du 7d Mark II parce que je n’y ai jamais touché. Si vous possédez un 7d et que vous trouvez que les images que vous produisez avec sont bonnes, ne le changez pas parce que je l’ai critiqué. 

 

Le poids

C’est cool d’avoir deux Canon 1DX avec des zooms de la mort sur les épaules, mais il faut penser que porter ce matériel va vous détruire le dos. Même pour une petite heure de photos, je peux vous garantir qu’un combo trop pesant va être désagréable pour vous.

Sur le long terme, vous prendrez probablement de moins en moins de photos puisque, inconsciemment, vous associerez la photo à de la douleur.

 

 

Les modes (semi) automatiques 

Pour les anti modes automatiques (comme je l’ai longtemps été), je peux vous assurer que vous voudrez vous servir un minimum de modes automatiques dans ce cas-ci. Cela vous enlèvera la distraction de toujours devoir penser à vos paramètres plutôt qu’à ce que vous photographiez.

Personnellement, je mets souvent en mode tout automatique ou ne décide que d’un paramètre (généralement la vitesse) et joue avec la roulette d’exposition.

Enfin, n’oubliez surtout pas de régler la même heure sur les deux appareils, sinon vous allez souffrir en post-production. Cette opération de moins d’une minute, vous économisera plusieurs heures d’organisation !