Mon sac de voyage

Nous entrons dans le dernier mois de ma campagne de crowdfunding. Aussi, dans moins de 15 jours je serais en France, après 4 ans d’absence. Autant vous dire que je me prépare mentalement à me prendre un choc culturel plus violent que celui que je vais vivre en Inde…

Sac (1 of 1)

Des nouvelles sur le projet

J’en profite pour vous donner des nouvelles des préparatifs de voyage. Pour le moment tout va plutôt bien puisque trois des mes reportages sont confirmés. Je suis rentré en contact avec plusieurs associations / groupes locales et les réponses ont toutes été à la fois positives, mais aussi très sympathiques.

À cela s’ajoutent de nouvelles idées de reportages qui risquent de me faire changer légèrement d’itinéraire, mais c’est pour le meilleur. Bref tout va bien pour le moment !

Kisskissbank Banière

 Cliquez sur l’image pour voir le projet ! 

Le sac

Cet article est le moment idéal pour vous montrer ce que je vais emmener. Sans trop rentrer les détails, je vais présenter le matériel photographique. Je devrais faire une vidéo une fois en France, la veille de mon départ quand mon sac se définitif.

J’ai passé plusieurs années à réfléchir sur ce que j’allais emmener pour ce genre de voyage. Lors de mon dernier voyage en Chine, j’avais avec moi un sac de 60 litres qui pesait au total 15kgs : un grand n’importe quoi d’autant que dans tout ça je n’avais qu’un petit point & shoot donc rien qui justifiait avoir autant d’affaires. Je me suis juré ne jamais dépasser les 10kgs. Le défi est réussi puisque mon sac devrait arriver à 8kg avec tout le matériel photo que vous voyez dans la photo si bas.

 Sac (Legend)

Alors, commençons tout d’abord par parler du sac. C’est probablement l’objet qui m’a pris le plus de temps à trouver et ça s’est fait complètement au hasard. Mon ami blogueur / photographe Régis est resté chez moi quelques jours lors de son dernier voyage au Canada. Devinez quel sac il avait. Pas exactement le même que le mien, mais un F-stop quand même. L’avantage des sacs F-stop est qu’ils sont faits tout particulièrement pour les photographes qui voyagent. Du coup, il est très facile de ranger le trépied et bien sûr le sac est résistant à l’eau. En plus de cela, une poche de rangement pour les appareils photo et au moment d’acheter un sac, ce modèle  venait de sortir et possédait deux avantages majeurs par rapport aux autres modèles de la marque.

1)    Il est plus léger

2)    Il a une capacité de 37 litres (comprenez que je le garde avec moi dans l’avion)

Pour ce qui est des appareils, j’ai un canon 5d mark II ainsi qu’un canon 7d. Certains diront qu’avoir deux boitiers n’est pas nécessaire. Pour être franc, j’ai longtemps hésité à investir dans un 2d boitier. Mais malgré tout, j’ai décidé qu’il m’en fallait pour la simple et bonne raison que si mon premier boitier me lâche ou qu’on me le vole, il me faut un plan B. Avoir un deuxième boitier me permet aussi d’éviter d’accumuler de la poussière en changeant de lentille et en évitant de changer de lentille je deviens bien sûr plus rapide dans des situations facilement imaginables. Enfin, je vais pouvoir FILMER !

En ce qui concerne les lentilles, bien que je ne sois pas ultra fan des zooms,  c’était inévitable pour que je ne me ramasse pas avec 10 lentilles différentes. Mes deux zooms étant des séries L de chez Canon, la qualité d’image reste au rendez-vous.

Bref, comme vous le voyez j’ai essayé le plus possible de faire le moins de compromis possible afin de pouvoir effectuer les photos que je dois faire, mais sans avoir 50kg sur le dos. Le prochain article devrait se faire de France !