Les premiers achats du photographe

Il faut savoir qu’acheter votre appareil photo n’est que le premier achat d’une longue série. Un appareil photo, ça se protège, se nettoie, s’améliore etc. Je voulais vous proposez une liste d’accessoires que je considère comme étant essentiel.

Je vais vous donner une liste en ordre d’achat, il est clair que vous ne devez pas tout acheter en même temps. Si vous ne pensez pas vous investir beaucoup en photo, vous n’êtes pas non plus obliger de tout acheter.

Bon, assumons que vous vous venez d’acheter un appareil avec objectifs interchangeables avec un zoom de kit du style 18-55mm f/4-5.6.

Un objectif 50mm f/1.8 serait pour moi le premier achat à faire. Peu importe la marque d’appareils, ces objectifs ont souvent le meilleur rapport qualité / prix.

D’un côté, ils ne coutent généralement pas grand chose, ils aussi ont une des meilleures qualité d’image possible et sont très lumineux. En gros, vos images seront de meilleures qualité et, techniquement parlant, vous serez capable de prendre plus de photos.

Si vous êtes dans votre première année de photographie, j’irais jusqu’à dire que vous devriez photographier uniquement avec cet objectif pendant 1 an.

La raison est que vous pourrez mieux isoler vos frustrations, et donc besoins, afin de vous mieux équiper en conséquence par la suite.

 

La protection

Maintenant que vous avez votre appareil et vos objectifs, il est temps de protéger votre matériel.

 

Le sac

Le sac est super important, le problème c’est qu’il y en a énormément que ça prendrait un texte au complet pour parler du sujet. Le problème est que chacun a ses propres besoins et qu’il difficile de conseiller.

Personellement, quand j’ai commencé, je m’étais acheté le lowepro passport. Le sac est discret et robuste. Votre matériel sera protégé de la pluie et de plus le sac ne coute vraiment pas cher (30€/40$). Je l’avais d’ailleurs emmené avec moi au Népal en tant que sac de tous les jours.

Le seul défaut qu’il a est qu’il devient vraiment inconfortable quand vous mettez trop de choses dedans. Mais ça, c’est le problèmes de tous les sacs en bandouillières.

Le domke F2 a aussi été un gros coup de coeur, mais je l’ai donné à un ami

 

Les filtres UV

L’un des débats riddicules des dernières années a été si oui ou non, ça vallait le coup de mettre un filtre UV sur votre lentille. L’argument des personnes contre le port du filtre dans les lieux publics mettaient de l’avant une perte de qualité. Franchement, si vous mettez un 30€ pour votre filtre, il n’y aura aucune perte.

La raison pour laquelle vous voulez acheter un filtre pour chacune de vos lentilles, n’est pas pour la protection des UVs, mais pour protéger des chocs. Quand j’étais au Népal, j’ai posé mon sac sur le sol, mais c’est la lentille qui a touché le sol en premier. J’ai perdu ce jour-là un filtre à 70$CAN, mais épargné une lentille à 1000$CAN.

Petite note ici, c’est aussi pour cette raison que vous voulez avoir votre par-soleil toujours sur votre lentille.

Le nettoyage

Votre matériel va se salir, surtout si vous voyagez. La bonne nouvelle est que les trois accessoires que je recommande ne coutent pas grand chose.

 

Le lenspen

Le Lenspen est tout simplement magique. J’ai utilisé pendant plusieurs années des tissus en microfibres, mais ça ne marchait pas trop et ça se salissait beaucoup. Le lens pen a deux embouts, une mini brosse et une surface qui accroche les grosses poussières. Et en plus ça dure longtemps !

 

Le rocket blower

Le rocket blower pousse de l’air comprimé. C’est super pratique en voyage pour nettoyer le capteur si vous avez de la poussière dessus. Rappelez vous qu’il faut que vous pointiez votre appareil vers le bas pour pas que la poussière retombe dessus. Ce conseil vaut aussi quand vous changez d’objectifs.

 

L’air comprimé

C’est une version du rocket blower sous stéroïdes. Le seul problème est que vous ne pouvez pas l’emmener avec vous en voyage si vous prenez l’avion. Je m’en sert avant et après chaque voyage. Le rocket blower sert beaucoup en dépannage, mais ne marche pas aussi bien que l’ai comprimé.

Le rocketblower au milieu est bien plus puissant, mais prend plus de place que celui de gauche.

Les autres accessoires cools

Je voulais finir avec quelques accessoires très sympas, mais qui  ne sont pas obligatoires.

 

Une autre sangle 

Les sangles vendues avec les appareils sont souvent inconfortables et surtout très voyantes. Rendre votre équipement le plus discret possible est clairement quelque chose à considérer.

Mais bref, pour revenir aux sangles, je vous conseille les marques Thinktank, Domke ou Peakdesign. Perso, je possède une sangle Peakdesign uniquement parce que je peux la détacher facilement de mon appareil. Autrement, je pense que je me prendrais une Think tank (que j’utilisais sur mon 5d Mark II).

 

Des batteries

On me demande souvent si je possède des batteries de rechange. Oui, oui et oui ! J’en possède 9 au total pour être exact. En gros, je me prévois 2 semaines de shoot sans avoir accès à de l’électricité. Et vu que ça ne pèse rien, je trouve que ça vaut le coup.

En revanche la seule chose que je peux conseiller c’est d’aller avec des sous-marques. Une batterie « officielle » coutera 80$CAN tandis que pour 20$ vous pouvez avoir 3 batteries de sous marques. Alors oui, individuellement chaque batterie ne sera pas aussi bonne que la version officielle, mais durera au moins 70-80%. Faites vos calculs.

 

Un trépied

Le trépied est vraiment cool puisqu’il vous donne accès au monde de la pose longue. Est-ce que c’est vitale? Non à moins que vous fassiez de la photo de paysage ou d’architecture. En revanche, il faut absolument acheter un trépied en alu ou en carbon parce  que les trépied en plastique mettent en danger votre matériel plus qu’autre chose.

Franchement, il vaut mieux ne pas avoir des trépieds qu’un mauvais trépied.