Un 1er mai mouvementé


Le 1er mai est synonyme de soulèvements sociaux de la part des classes ouvrières à travers le monde. Cette année encore Montréal a aussi eu son lot de manifestations. J’ai eu l’occasion de couvrir cette journée et je reviens sur mon expérience ici.

Manifestations 1er mai (17 of 19)

Avant tout chose, je dois préciser que je ne vous encourage pas particulièrement à assister à ces évènements relativement dangereux. Le but de ce texte est de partager avec vous ce que l’on vit lorsque l’on couvre ce genre d’évènement. Le métier de photojournaliste ne s’improvise pas.

Cette jeune fille filmait une arrestation sur son téléphone, mais a reçu des gaz lacrymogène

Cette jeune fille filmait une arrestation sur son téléphone, mais a reçu des gaz lacrymogène

J’étais présent pour ce que cette manifestation pouvait m’offrir : de l’expérience et une occasion de m’améliorer. Dans de telles conditions, il faut arriver à être à l’affût et savoir isoler des moments, qui souvent ne durent pas plus de deux secondes, dans tout ce chaos ambiant.

Manifestations 1er mai (14 of 19)

J’étais aussi ici pour comparer mes photos à celle de mes dernières manifestations qui remontaient à 2012. La différence des résultats est tellement marquée qu’on dirait le jour et la nuit. Bien évidemment je me suis amélioré par rapport aux premières manifs (fiou !). Voici mes meilleures (ou moins mauvaises) photos de l’époque. On voit très bien que je n’allais pas au coeur de l’action et que je prenais BEAUCOUP les gens de dos.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les risques

En tant que journalistes, nous sommes pris entre deux feux. D’un côté, il y a les forces de police représentée par le SPVM et de l’autre les manifestants. Le problème ici est que les deux groupes n’ont pas une opinion favorable de ma profession. Par conséquent, je devais faire attention à : 1) ne pas me retrouver pris dans un affrontement entre les deux forces, 2) ne pas me faire attaquer par les manifestants les plus extrémistes et 3) ne pas trop énerver les forces de police.

Manifestations 1er mai (18 of 19)

Car oui, c’est quelque chose qui m’a vraiment marqué cette soirée-là. Le SPVM a menacé des journalistes de les arrêter à de très nombreuses reprises. Comme si la liberté de presse était optionnelle en quelque sorte… La présentation de la carte de presse (que je possède) ne change absolument rien à l’équation.

Aussi comme vous le savez, je suis indépendant et n’ai pas de médias derrière moi pour m’aider à couvrir l’éventuelle destruction de mon matériel. La difficulté est donc de savoir juger quand la situation requiert que l’on se recule.

Manifestations 1er mai (11 of 19)

La manifestation

La particularité de cette journée était que plusieurs petits évènements se passaient en même temps plutôt qu’un gros évènement majeur. Le but était de plus perturber la journée et donner du fil à retordre aux forces de police en les éparpillants. Par conséquent, la journée était calme et pas forcément intéressante en matière de photos. Le plus gros évènement était clairement le rassemblement de 19 h au centre-ville de Montréal. Les organisateurs n’ont pas donné d’itinéraires donc en théorie la manifestation allait être déclarée comme illégale (ce qui est arrivé). S’il devait y avoir de l’action, ça sera à ce rassemblement.

Manifestations 1er mai (3 of 19)

Comme tout bon photojournaliste, je suis arrivé une heure en avance. Pas beaucoup de monde ni de journalistes. Le caméraman de Vice était déjà là cela dit. Ma première surprise était de voir à quel point différentes causes étaient représentées : pour les femmes, les travailleuses immigrantes, l’anticapitalisme. J’ai même vu un quelqu’un arborant un message indépendantiste. Bref, de tout et de rien !

Manifestations 1er mai (4 of 19)

Un peu avant la manifestation, il y a eu une première arrestation. C’est pour ces raisons qu’il est important d’arriver un peu à l’avance.

Quelques minutes avant la manifestation, il y a eu une première arrestation. C’est pour ces raisons qu’il est important d’arriver un peu à l’avance.

La manifestation a été bloquée environ deux minutes après son commencement! Ça s’est fait à coups de gaz lacrymogène. Inutile de dire que ça a mis le feu aux poudres. Les manifestants ont tout de suite fait demi-tour et ont changé d’itinéraire. La réactivité du SPVM a été impressionnante puisqu’à chaque coin de rue se trouvaient des policiers pour orienter les manifestants.

Quelques minutes après le début de la manifestation des membres du black bloc sont arrivés. Ils avaient vandalisé quelques voitures de police à leur quartier général avant de nous rejoindre. Selon ça explique en partie l’agressivité des policiers par la suite.

Manifestations 1er mai (12 of 19)

Manifestations 1er mai (13 of 19)

Évidemment, cette personne n’est pas un média …

Manifestations 1er mai (15 of 19)

Mes impressions

Photo 2015-05-02, 09 25 14

Moi aux nouvelles en train de me retirer des affrontements tel un piètre palfrenier

Je ne regrette absolument pas d’être venu. Le seul moment un peu tendu a été quand j’étais pris entre des policiers et des manifestants, mais que j’étais dos à un camion. Et mis à part quelques menaces d’arrestation, je ne me suis pas trop senti en danger. Autrement, c’était assez physique. Sur l’heure de la manifestation, nous avons passé la plus part du temps à courir. Je suis d’ailleurs très content d’avoir emmené un sac à dos classique, plutôt que l’un de mes sacs photos qui sont en bandoulière.

 

 

 

Au final, le fait de savoir bien se placer et d’être observateur m’a beaucoup aidé. J’aimerais renouveler cette expérience qui a été très formatrice pour moi. La seule chose que j’amènerais la prochaine sera un masque contre la grippe pour couvrir mon nez et ma bouche des gaz qui irritent pas mal la gorge.

Manifestations 1er mai (8 of 19)

Pas tous les photographes ont eu de la chance …

Voilà ce qui débute une série traitant de mes différentes expériences photographiques que j’ai eu à vivre dernièrement. Il s’agira de différentes situations qui ont chacune leurs difficultés et leurs facilités.