Une jungle pas si sauvage que cela

Malaisie (14 of 14)

La dernière étape de mon voyage en Asie ! Je n’ai pas publié depuis longtemps puisque j’étais extrêmement occupé depuis ces derniers temps. Pour faire simple, voilà 1 mois et demi que je fais du 7 j/7 à raison de 60 heures/semaine. Ma vie a été en pause ces derniers temps, mais je peux enfin reprendre la publication de mes articles.

L’arrivée à Kuala Lumpur s’est faite à l’instar de celle en Chine : à part le billet d’avion, nous n’avions absolument rien prévu. C’est encore une fois de nuit, sans chambre d’hôtel réservée, sans savoir comment nous rendre au centre-ville que nous arrivons. À notre grand soulagement, tout le monde parle anglais. On aurait dit que l’on sortait de 3 mois dans la jungle avec la Chine même si Shanghai était beaucoup plus bilingue que le reste du pays.

Malaisie (2 of 14)

Avec cinq jours à passer en Malaisie, autant essayer de faire quelque chose de tout ce temps. Un trek dans la jungle, organisé avec un tour, semble être la bonne idée. Bien que je déteste toutes ces attractions touristiques, j’avoue que lors d’un premier passage (surtout si celui-ci est court) peut s’avérer assez pratique. Nous avons donc décidé de prendre le tour de 3 jours qui allait nous amener dans le parc national Tanam Negara.

Mais avant cela, allons explorer la ville. Kuala Lumpur, c’est ce type de mégalopole récente où la tradition s’entremêle avec les structures super futuristes. L’ambiance est pas mal rock’n’roll étrangement, mais c’est assez cool. Le Chinatown de la ville est la partie touristique où on peut trouver de tout et de rien et bien sûr à prix réduit.

La cave de Buddha

 Une des attractions prévues dans le tour étant annulée, on décide de nous amener dans la Cave Buddha : une activité totalement gratuite bien sure. Pour s’y rendre, il faut monter 279 marches. Mis à part cela, l’endroit reste quand même vachement sympa et est infesté de singes et de touristes qui ont tous chacun leur caractère différent (je parle des singes et non des touristes).

 

Malaisie (3 of 14)

 

Malaisie (4 of 14)

Après la cave, direction le sanctuaire des éléphants pour aller prendre un petit bain avec eux après avoir fait une « balade dans la jungle ». Balade qui consiste à faire un mini tour de piste de 2-3 minutes, quand je disais que c’était une visite touristique… D’autant que j’ai appris récemment que c’était très mauvais pour la colonne vertébrale des éléphants de monter sur eux. Le bain en revanche était vraiment cool, puisque les bébés étaient super heureux.
Malaisie (5 of 14) 

Bienvenue dans la jungle

 Notre mini séjour dans la jungle a été assez sympa même s’il n’avait absolument rien de sauvage. Proche de notre hôtel, se trouvaient des complexes de luxes pour se relaxer. Autrement, le parc National de Tanam Negeran abrite le pont suspendu le haut du monde semble-t-il. À faire, c’est sympa, mais voilà. Je trouvais que la jungle à elle-seule surpassait toutes les attractions qu’on nous offrait. Ce n’est pas les 2-3 écureuils que l’on croise dans la forêt de Rambouillet près chez moi en France. La forêt malaisienne est pleine de vie qui ne dort jamais.

Malaisie (9 of 14)

 

Malaisie (7 of 14)

 

Malaisie (6 of 14)

 

Malaisie (8 of 14)

Et voilà, c’est terminé ! J’ai voulu vous raconter ce petit voyage de 4 mois afin de vous montrer d’où provenait mon goût pour la photographie. Toutes les photos ont été prises avec un vieux Fujifilm FinePix je sais pas quoi. Le résultat n’est pas trop mal à mon goût (et il aurait été meilleur si j’avais mes connaissances actuelles).

Fuji (1 of 1)

Pour ce qui va arriver sur le reste du blog, je devrais enfin être capable de pouvoir m’en occuper un peu plus. Au programme des prochains articles, je souhaite parler un peu plus matériel pour le moment vu que je sais qu’il y aura des questions plus tard et autant les éliminer le plus tôt possible. A+ !